Dans un nouveau message envoyé sur Twitter, Kanye West a révélé qu’il a failli divorcer de Kim Kardashian.

Kanye West publie depuis quelques jours des messages, souvent incohérents, qui ont semé l’inquiétude de ses proches.

Mercredi matin, la vedette de 43 ans a révélé cette bombe, avant que le message ne soit effacé.

«J’ai tenté de divorcer depuis que Kim a rencontré Meek au Warldolf pour sa “réforme sur les prisons”», a écrit le chanteur.

Dans ce message, Kanye West ferait référence au sommet sur la justice criminelle tenu à l’hôtel Waldorf Astoria Beverly Hills auquel Kim Kardashian a participé en novembre 2018 et lors duquel elle aurait rencontré le rappeur Meek Mill.

«Meek est mon homme et fut respectueux. C’est ma femme Kim qui était dans le champ», poursuit le rappeur.

Plus tard, Kanye West a dévié son attention sur Kris Jenner, la mère de Kim Kardashian. La qualifiant de «Kris Jong-Un», il dit que ses proches ont tenté de le forcer à suivre des traitements psychiatriques.

«Ils sont venus avec deux docteurs pour me faire un 51/50», écrit-il.

Cette fois, Kanye West fait référence à une loi de protection sociale californienne qui permet d’interner une personne contre son gré si elle représente un danger pour elle-même.

«Kris et Kim ont fait un communiqué sans mon consentement… Ce n’est pas ce qu’une femme doit faire, suprématie blanche.»

Ces messages sur Twitter de Kanye West surviennent au lendemain de messages où il révélait que «Kim a essayé de l’enfermer».

Vraisemblablement, Kim Kardashian essaie de sauver la santé mentale de son mari et père de ses quatre enfants. Ce dernier semble aux prises avec des problèmes depuis qu’il a participé à son premier rassemblement politique le week-end dernier.

Rappelons que Kanye West s’est officiellement présenté à la succession de Donald Trump pour la course à la présidence des États-Unis de novembre prochain.

Photo : Cover Images

Caitlyn Jenner veut être colistière de Kanye West