Le prince Andrew aurait trouvé un acheteur pour son chalet suisse ce qui lui permettra de financer ses frais juridiques dans une affaire d’agressions.

Le second fils de la reine Elizabeth aurait trouvé preneur pour son chalet de ski situé à Verbier en Suisse, une transaction qui dépasserait les 17 millions de livres (30 millions de dollars canadiens), affirme le quotidien The Sun.

Le nom de l’acquéreur n’a pas été révélé, mais le quotidien affirme que les formalités administratives seront bientôt terminées.

Le duc d’York avait acheté le chalet nommé Helora en 2014 pour la somme de 22,75M$. Pour acquérir ce bien situé dans les Alpes suisses, le prince et son ex-femme, Sarah Ferguson, avaient contracté une hypothèque et fourni des fonds privés provenant de la reine.

Les sommes obtenues par le prince de 61 ans pourront être utilisées pour le défendre dans une histoire d’agressions sur une mineure, Virginia Roberts Giuffre.

Selon un autre quotidien, The Mirror, l’étau se resserre sur le prince et il a besoin de liquidités.

«C’est le moment critique pour Andrew sur plusieurs fronts. Il doit faire face à tous les frais lui-même et doit donc trouver rapidement de l’argent pour payer les factures qui augmentent de jour en jour.»

Il semble que cette fois, le duc d’York ne pourrait compter sur la fortune de sa mère pour lui venir en aide.

«S’il y avait la possibilité d’un arrangement, eh bien, c’est une option, mais il ne fait aucun doute que la Reine ne l’aiderait pas à le faire.»

Qui succèdera à la reine Elizabeth II ? Découvrez l’ordre de succession à sa couronne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *