Un juge américain vient de trancher. Le prince Andrew pourra subir un procès au civil aux États-Unis.

Le juge Lewis Kaplan a ordonné la tenue d’un procès sur les allégations de Virginia Giuffre, qui affirme que le duc d’York a abusé d’elle lorsqu’elle était adolescente avec la complicité du pédoprédateur Jeffrey Epstein.

Depuis des mois, le second fils de la reine Elizabeth faisait tout en son pouvoir pour ne pas avoir à faire face à la justice américaine.

Mais l’amitié du prince Andrew avec Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell a fait l’objet d’un nouvel examen. Il semble que cela a convaincu le juge qu’il y avait matière à envoyer cette affaire devant les tribunaux.

Selon les allégations de la plaignante, Epstein et Maxwell ont forcé la jeune fille, alors âgée de 17 ans, à avoir des relations avec le prince Andrew.

Ces allégations ont toujours été niées avec véhémence par le duc d’York, âgé de 61 ans.

La relation du duc avec son ancien ami milliardaire Jeffrey Epstein remonte à 1999, date à laquelle il lui aurait été présenté par la franco-américano-britannique Ghislaine Maxwell.

Le prince Andrew était un ami de Ghislaine Maxwell depuis son séjour à l’université d’Oxford en Angleterre.

Jeffrey Epstein fut incarcéré à New York, au Metropolitan Correctional Center. Il était alors dans l’attente d’une peine pouvant aller jusqu’à 45 ans de prison. Le pédophile s’est enlevé la vie dans sa cellule en août 2019.

Ghislaine Maxwell fut reconnue coupable pour 5 des 6 chefs d’inculpation qui pesaient contre elle le 29 décembre 2021. La femme de 60 ans encourt une peine maximale allant jusqu’à 35 ans de prison. Sa sentence n’a pas encore été révélée.

Dans les derniers jours, le prince Andrew a vendu son chalet de ski situé dans les Alpes suisses pour la somme de 17 millions de livres (30 millions de dollars canadiens). Selon le quotidien The Sun, la vente de cette propriété servira à le défendre devant les tribunaux.

Qui succèdera à la reine Elizabeth II ? Découvrez l’ordre de succession à sa couronne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *