L’entrevue-choc accordée par le prince Harry et Meghan Markle à Oprah Winfrey fait du duc de Sussex persona non grata auprès de ses amis anglais.

Alors que les amis de Meghan Markle lui ont témoigné leur soutien dans les épreuves qu’elle a décrites lors de l’entrevue, c’est silence radio des amis d’Harry qui ne semblent pas vouloir trahir la monarchie.

Selon la spécialiste des affaires royales, Daniela Elser, citée par le quotidien anglais The Mirror, le prince Harry se trouve isolé dans la tempête qu’a déclenchée l’entrevue.

Lors de l’entretien du couple, Meghan et Harry ont fait allusion aux propos racistes de certains membres de la famille royale britannique envers la duchesse et de son bébé, Archie.

Le prince Harry a aussi révélé que son père, le prince Charles, lui avait coupé les vivres à la suite du déménagement du couple aux États-Unis. Le couple vivait uniquement de l’héritage de la princesse Diana légué à son fils à sa mort. Depuis, le couple a signé de lucratives ententes avec Netflix et Spotify entre autres, pour subvenir à ses besoins financiers.

Les Anglais ont démontré depuis la diffusion de l’entrevue un soutien indéfectible envers la monarchie. La popularité de Harry et Meghan a chuté selon des sondages qui démontrent que la reine Elizabeth est encore la plus populaire de la famille.

L’entrevue diffusée en Angleterre sur la chaine ITV le 8 mars dernier a soulevé l’ire des Anglais. 4398 plaintes ont été formulées auprès du régulateur des ondes Ofcom à la suite de la diffusion.

Les messages d’encouragement fusent de toutes parts pour Meghan Markle.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *