Depuis qu’ils ont accordé une entrevue coup de poing à Oprah Winfrey, la popularité de Meghan Markle et du prince Harry dégringole en Angleterre.

Un sondage paru aujourd’hui vendredi au pays de Sa Majesté démontre que le couple, autrefois le chouchou des Anglais, ne recueille plus la faveur populaire.

L’entretien diffusé dimanche dernier à CBS et suivi par des millions d’Anglais écorchait la famille royale britannique. Meghan et Harry confiaient à l’intervieweuse américaine que la monarchie avait tenu des propos racistes envers la duchesse de Sussex et son fils, Archie.

Meghan Markle avouait même lors de cette entrevue avoir songé à s’enlever la vie.

Ces révélations qui ont eu l’effet d’un coup de tonnerre au Royaume-Uni ne semblent pas avoir rallié les Anglais au couple qui a choisi de s’affranchir de la monarchie en janvier 2020.

Selon un sondage YouGov auprès de 1664 répondants, trois personnes sur 10 ont maintenant une «position positive» face au couple. C’est toutefois 58% des répondants qui ont une «opinion négative» sur le prince et son épouse.

La popularité du prince Charles, le père de Harry, est aussi écorchée par ce coup de sonde. Après que Harry s’est dit déçu de son père à la suite du Megxit, 42% des personnes interrogées ont maintenant une «perception négative» sur le futur roi d’Angleterre.

Prince Harry n’a pas hésité à parler lui aussi de ses sentiments par rapport au traitement de sa femme, Meghan Markle, par la famille royale, dans une entrevue-choc accordée à Oprah Winfrey.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *