Un tribunal vient d’ordonner à Dr. Dre de payer à son ex-femme, Nicole Young, la somme de 293 306 $ (US) par mois de pension alimentaire à compter du 1er août prochain.

Le couple marié durant 24 ans a eu deux enfants, Truice et Truly, âgés respectivement de 24 et 20 ans.

La pension alimentaire peut sembler être considérable compte tenu de l’âge des deux enfants de l’ex-couple. Il faut toutefois savoir que Dr. Dre dispose de ressources peu communes. Le producteur de musique hip-hop a créé en 2006 la société Beats by Dr Dre. Il a vendu sa compagnie à Apple en 2014. On estime aujourd’hui sa fortune personnelle à plus de 820 millions (US).

Selon le magazine People, Dr. Dre devra en plus de la pension alimentaire annuelle s’élevant à plus de 3,5 millions de dollars (US) par année, acquitter les dépenses reliées à deux résidences que l’ex-couple se partage, à Malibu et Pacific Palisades en banlieue de Los Angeles. L’artiste aura également à sa charge l’assurance vie de son ex-conjointe.

Le divorce entre Dr. Dre et Nicole Young s’étire depuis juin 2020. Young, 51 ans, demandait 2 millions de dollars par mois. De son côté, le musicien de 56 ans accusait son ex-femme de dilapider sa fortune depuis leur séparation.

Le jugement de la cour stipule qu’il sera en vigueur jusqu’à ce que Nicole Young se remarie ou qu’elle soit en couple avec un autre partenaire, sinon, jusqu’à la mort de l’une ou l’autre des parties.

Ces mariages dépassent l’entendement… et les budgets.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *