Alison Carey riposte. Elle poursuit sa soeur, Mariah Carey, pour la somme de 1,25 million de dollars (US).

L’aînée des deux soeurs accuse la chanteuse d’avoir menti à son propos dans une autobiographie parue l’automne dernier.

Fin septembre 2020, Mariah Carey publiait ses mémoires, The Meaning of Mariah Carey. La star de 50 ans y révélait qu’elle avait subi des abus, de la violence, connu l’infidélité et été victime de racisme durant de nombreuses années.

Certains passages du livre étaient consacrés à la relation entre les deux soeurs. Dans un chapitre intitulé Dandelion Tea, l’auteure écrit qu’Alison lui ait fait prendre du Valium, a tenté de la vendre pour du sexe, et l’a brûlé au troisième degré en lui lançant une tasse de thé bouillante à l’âge de 12 ans. 

Alison Carey affirme dans sa déposition à la cour que les propos de sa soeur lui ont causé une «immense détresse émotive». 

Selon la plaignante, sa soeur est «sans-coeur, vicieuse, vindicative et méprisante». Elle aurait inventé des faits dans le but «de promouvoir les ventes de son livre».

Selon les documents déposés à la cour et obtenus par TMZ, les avocats de Mariah Carey auraient tenté de régler hors cour cette poursuite le 8 janvier dernier

En plus d’Alison Carey, le frère de Mariah Carey, Morgan, 60 ans, songerait lui aussi à intenter une poursuite contre la chanteuse. Dans son cas, il est écrit dans le livre qu’il aurait abusé de la vedette lorsqu’elle était petite.

Dans une entrevue accordée lors du lancement de son livre au magazine Vulture, Mariah Carey était revenue sur sa relation avec sa soeur et son frère:

«Ils ont été rudes avec moi pour une grande partie de ma vie. Je ne voulais pas parler à propos de ma famille, mais c’est eux qui ont commencé. Je crois qu’ils sont brisés et je me sens mal pour eux.»

La chanteuse a souligné à ce moment que cela lui avait «pris sa vie pour être assez brave pour écrire ce livre et que cela avait été incroyablement difficile» pour elle.

Divas, contrôlantes, arrogantes… voici dix vedettes qui mériteraient une petite dose d’humilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *