La chanteuse Mariah Carey dévoile de nombreux problèmes auxquels elle a eu à faire face dans sa vie dans une autobiographie.

Dans le livre The Meaning of Mariah Carey, la star de 50 ans révèle des passages inconnus de sa vie où abus, violence, infidélité et racisme étaient son quotidien.

Grosse semaine, donc, pour la chanteuse. Elle lance aujourd’hui (29 septembre) son autobiographie, et cette sortie sera suivie de celle d’un nouvel album, vendredi (1er octobre), soit The Rarities.

L’autobiographie de Mariah Carey démontre toute l’adversité qu’elle a eu à surmonter durant sa vie, pas toujours rose.

Dès l’âge de 4 ans, la petite Mariah faisait face au racisme. Née d’une mère blanche et d’un père noir, la fillette comprend qu’elle est différente. À l’école, même un professeur lui en fait baver et fait preuve de racisme.

Amazon

À 6 ans, elle comprend qu’elle vit dans un foyer violent. Son grand frère Morgan est agressif et abusif. Un jour, elle appelle la police parce qu’il venait de frapper sa mère. «Mon frère vient de frapper ma mère, et je suis seule à la maison avec eux. Aidez-nous s’il vous plait», dit la fillette aux policiers qui n’en reviennent pas en voyant la scène.

La mère de Mariah Carey ayant refait sa vie, elle est amoureuse d’un autre homme, violent lui aussi. Lorsque sa mère décide de le quitter, l’homme menace de les tuer. «Il tenait une arme à deux canons dans ses mains.

«Je ne vous laisserai pas partir. Je vais vous faire la peau et vous mettre dans le réfrigérateur et vous laisser là. Nous nous sommes sauvés à toute vitesse avant de fuir en voiture», raconte la chanteuse.

À 12 ans, sa soeur ainée Alison la drogue aux Valium, avant de la laisser aux mains de son petit ami, John. Dans une voiture, le jeune homme l’embrasse de force. Elle pourra se sortir de cette situation risquée grâce à un passant qui vient la secourir.

«Je me suis promis d’honorer la mémoire de cet homme», écrit l’auteure.

La vie amoureuse de Mariah Carey ne fut pas de tout repos. Mariée à Tommy Mottola, ex-président de Sony Music Entertainment, elle est menacée d’un couteau lorsqu’elle veut le quitter.

«Il a plaqué un couteau à beurre sur ma joue droite. Son garçon regardait et ne disait rien… C’est la dernière fois qu’il m’a vue», ajoute l’artiste.

Mère de jumeaux, Mariah Carey est maintenant en paix avec son passé. Elle s’efforce de ne pas faire vivre à ses enfants l’enfance qu’elle a eue.

«Ils vivent une vie sans menaces. Les policiers ne sont jamais débarqués à la maison. Ils ont tout ce qu’ils désirent. Ils vivent une vie sans peur. Ils n’ont jamais eu à fuir. Ils ne cherchent pas à se détruire tous les deux», conclut la maman maintenant heureuse.