C’est ce soir autour de 20h que les premiers voyageurs de l’espace de SpaceX vont entamer leur voyage dans l’espace historique.

Ce voyage est unique, puisqu’il marque pour la première fois de l’aventure spatiale l’envoie d’êtres humains sans aucune expérience d’astronaute. L’envolée de trois jours sera entièrement automatisée, une première avec des humains à bord.

Appelée Inspiration4, cette mission touristique se fera à bord d’une capsule Dragon, propulsée par une fusée Falcon 9 qui prendra son envol dans les prochaines heures du Kennedy Center de la NASA, en Floride.

Les quatre voyageurs ont été invités par le milliardaire Jared Isaacman, 38 ans, patron d’une entreprise de services financiers. Il sera accompagné dans ce périple par trois personnes qui lui étaient inconnues.

Il s’agit de Hayley Arceneaux, 29 ans, survivante d’un cancer pédiatrique, de Chris Sembroski, 42 ans, ancien membre de l’armée de l’Air américaine, et de Sian Proctor, 51 ans, professeure de sciences de la Terre.

Les quatre touristes américains doivent voyager à une orbite de 575 km, soit au-delà de la station spatiale internationale (408km). Durant leur formation de six mois, ils ont été formés pour prendre le contrôle de l’engin spatial en cas de situation d’urgence.  

L’industrie du tourisme spatial est en pleine ébullition depuis le début de l’année. Le 11 juillet dernier, Virgin Galactic a brisé la glace en envoyant durant quelques minutes ses premiers touristes dans l’espace à une altitude de 85 km au-dessus de la Terre. Quelques jours plus tard, c’était au tour de Blue Origin de s’envoler à 100 km dans l’espace.

Le tourisme spatial n’est pas à la portée de tous. Il en coûte des centaines de milliers de dollars pour voyager avec Virgin Galactic ou Blue Origin, et des dizaines de millions avec SpaceX.

Découvrez le premier hôtel spatial.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *