C’est à 13h30 heure locale en Californie (16h30 ET) que la juge Brenda Penny de la cour Supérieure de Los Angeles devrait rendre sa décision dans la cause de la tutelle de Britney Spears.

Depuis 13 ans, la cour impose à la chanteuse de 39 ans une tutelle personnelle et professionnelle gérée par son père Jamie Spears.

Depuis des mois, Britney Spears tente de convaincre les autorités que son père n’est plus la bonne personne pour contrôler sa vie. La vedette ne souhaite pas l’abandon de la tutelle, mais seulement qu’elle soit administrée par une personne compétente en la matière.

Le dossier s’est envenimé dans les dernières heures alors que les avocats de la chanteuse ont affirmé à la cour que le père de Britney Spears faisait espionner sa fille à son insu. Le FBI aurait d’ailleurs ouvert une enquête à ce sujet, selon Deadline.

Il serait surprenant que la juge permette à Jamie Spears de continuer à administrer la tutelle. Ce dernier, plus tôt ce mois-ci, a demandé que la tutelle soit tout simplement annulée, jugeant que les «circonstances avaient changé».

La tutelle a été imposée par la justice au début 2008 après que la chanteuse eut manifestement des problèmes de santé mentale. Cette tutelle qui exerce un contrôle autant personnel que professionnel sur la chanteuse gère aussi sa fortune évaluée à 60 millions de dollars (US).

Depuis des mois, le mouvement #FreeBritney bat son plein pour soutenir la vedette et voir la destinée de sa vie lui être remise. De nombreuses autres vedettes, telles que Ruby Rose, Miley Cyrus, Paris Hilton, ­Ariel Winter et Rose McGowan ont ouvertement offert leur soutien à la chanteuse.

Britney Spears continue de faire jaser fermement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *