Des avancées en intelligence artificielle (IA) permettent à la NASA de découvrir de nouveaux astéroïdes potentiellement dangereux que l'oeil humain avait ratés.

Malgré ses télescopes modernes de plus en plus performants, l'immensité de la galaxie à scruter est tout un défi pour la NASA dans sa quête à déceler des astéroïdes potentiellement dangereux pour l'existence humaine.

La NASA a donc bâti un réseau d'IA afin de passer au crible de grandes quantités de données recueillies pour les analyser afin de découvrir des informations pertinentes qui auraient pu être «échappées» par ses chercheurs.

Une recherche publiée dans Astronomy & Astrophysics révèle que la NASA s'est intéressée à des objets détectés à une distance se situant dans un rayon de 7,5 millions de km de la Terre. Cette distance semble faramineuse, mais à l'échelle de la galaxie, c'est en fait tout près.

Pour être analysés, les objets devaient être d'une taille supérieure à 100 mètres de diamètre. Pour les experts, cette taille pourrait potentiellement causer des dommages si l'objet entrait en collision avec notre planète.

L'intelligence artificielle a donc simulé la trajectoire de ces objets pour les 10 000 années à venir. 11 astéroïdes «ratés» par les chercheurs se sont donc avérés potentiellement dangereux pour l'espèce humaine.

Armée de cette nouvelle technologie, la NASA peut mieux traquer les astéroïdes qui représentent un risque pour l'humain, comme celui appelé « Dieu du chaos » qui doit frôler notre planète dans quelques années. 

L'Agence spatiale a déjà embauché la firme SpaceX pour intercepter ceux qui pourraient réellement représenter un danger.

Photo : Cover Images

Un hôtel dans l'espace !