Après l’Australie, voilà que la France songe à interdire à Novak Djokovic de séjourner sur ses terres pour participer à l’Open de France.

La première raquette mondiale du tennis masculin pourrait se voir refuser l’accès au tournoi de Rolland-Garros en raison de son refus de se faire vacciner contre la COVID-19.

La France a adopté une loi, que le Parlement a approuvée hier (dimanche 16 janvier), exigeant une preuve de vaccination pour entrer dans les espaces publics, et le ministère de la Santé du pays a déclaré qu’aucune exception ne sera accordée.

«La règle est simple. Le carnet de vaccination sera imposé, dès la promulgation de la loi, dans les établissements qui étaient déjà soumis au carnet de santé. Cette mesure s’appliquera à toutes les personnes qui sont des spectateurs ou des sportifs professionnels. Et ce jusqu’à nouvel ordre.»

Rappelons que le week-end dernier, le Serbe a été expulsé d’Australie par les autorités du pays parce qu’il n’a pas voulu se conformer aux politiques d’entrée du pays et à ses règles sanitaires.

Les Internationaux de tennis de France, le deuxième tournoi du Grand Chelem, se dérouleront cette année du 22 mai au 5 juin 2022.

Le Suisse Roger Federer, l’Espagnol Rafael Nadal et le Serbe Novak Djokovic détiennent tous 20 titres du Grand Chelem en simple masculin.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *