Meghan Markle et le prince Harry accueilleront leur deuxième enfant, une fille, dès le mois de juin prochain.

La duchesse de Sussex a décidé de ne pas accompagner son mari en Angleterre pour assister aux funérailles de son grand-père, le prince Philip, décédé le 9 avril dernier, sur les conseils de ses médecins en raison de sa grossesse avancée.

Meghan Markle prend très au sérieux les recommandations de ses médecins, elle qui a subi une fausse couche l’an dernier. Elle avait alors qualifié cet événement de «chagrin presque insupportable».

L’annonce de l’arrivée de ce second bébé a été faite lors de l’entrevue que le couple a accordée à Oprah Winfrey en mars dernier. On constatait alors le ventre rebondi de la duchesse, mais la date de son accouchement n’avait pas été révélée avant que le quotidien Telegraph de Londres ébruite la nouvelle dans les dernières heures.

La petite fille à naitre sera la première enfant de la famille royale britannique à naitre aux États-Unis.

Après la naissance de leur fils Archie Harrison Mountbatten-Windsor en 2019, Harry et Meghan auront maintenant une fille, ce qui réjouit le couple.

«Avoir un garçon et maintenant une fille, que voulez-vous que je demande de plus? Maintenant, nous aurons notre famille, nous serons nous quatre et deux chiens», avait souligné le prince à Oprah.

Selon les informations du journal anglais, Meghan Markle devrait accoucher à la maison. La duchesse de Sussex souhaitait voir naitre son fils Archie ainsi alors qu’elle vivait en Angleterre, mais la nature en avait décidé autrement et l’Américaine avait dû se résigner à donner naissance à son enfant au Portland Hospital de Londres en mai 2019.

Qui est donc vraiment Meghan Markle, la Duchesse de Sussex?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *