Joe Exotic ne baisse pas les bras. La vedette de la série documentaire Tiger King de Netflix vient d’embaucher une nouvelle équipe d’avocats et espère pouvoir subir un nouveau procès.

Joseph Maldonado-Passage, mieux connu sous le nom de Joe Exotic, purge une peine de 22 ans de prison pour complot pour meurtre et cruauté animale dans l’affaire l’opposant à sa rivale Carole Baskin.

Après avoir mordu la poussière dans sa tentative d’obtenir le pardon présidentiel de Donald Trump avant qu’il quitte la Maison-Blanche, Joe Exotic pense cette fois que de nouveaux extraits jamais diffusés de Tiger King pourraient lui valoir la liberté.

Selon le New York Post, c’est maintenant la firme Phillips & Hunt qui prend en charge les affaires légales de l’ancien propriétaire de zoo.

Cette firme représentait la famille de Don Lewis, l’époux disparu de Carole Baskin. La femme et la famille de son ex-époux se disputent encore devant les tribunaux.

Joe Exotic a souvent prétendu que Don Lewis avait été donné en pâture aux tigres du Big Cat Rescue en 1997, un centre qui accueille des félins appartenant à Carole Baskin.

La firme Phillips & Hunt s’est dite «honorée» dans une vidéo publiée sur Twitter d’avoir été choisie par l’homme emprisonné pour le représenter.

Les avocats ont souligné que leur nouvelle défense reposerait sur des vidéos diffusées ou encore jamais dévoilées tirées des tournages de Tiger King et qui n’ont pas été amenées en preuve lors du premier procès de Joe Exotic.

Ils espèrent ainsi pouvoir rouvrir le procès devant les tribunaux civils et criminels.

Joe Exotic n’est pas de bonne humeur du fond de sa cellule.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *