Le Prince Harry et Meghan Markle poursuivent des paparazzis devant un tribunal de Californie pour que cesse les traques dont ils se disent victimes.

Le couple avait porté plainte à la police de Los Angeles lorsque des drones les espionnaient en mai dernier.

Selon la poursuite révélée par le Hollywood Reporter, le Duc et la Duchesse de Sussex subissent contre leur gré des «invasions de leur vie privée» depuis qu'ils ont emménagé dans une luxueuse résidence de 18M$ de Beverly Hills.

Le couple royal se bat depuis des années pour faire respecter son intimité. 

C'est d'ailleurs l'une des raisons qui les auraient poussées à quitter le Royaume-Uni en début d'année. 

La presse anglaise faisant ses choux gras avec la vie privée du couple.

«En début d'année, le Prince Harry, le Duc de Sussex, et Meghan, la Duchesse de Sussex ont annoncé leur intention de résider, au moins une partie de l'année, en Amérique du Nord, dans le but d'échapper des fabrications incessantes des tabloïds anglais», peut-on lire dans la plainte admise devant le tribunal.

L'identité des personnes visées par la poursuite du couple n'a pas été révélée. Les trois personnes poursuivies sont identifiées par les surnoms de «John Doe 1», «John Doe 2» et «John Doe 3».

Harry et Meghan sont représentés à la cour par le célèbre avocat Michael Kump. Ce dernier travaille souvent pour des célébrités, dont Sandra Bullock, Barbra Streisand, Jessica Simpson et les soeurs Kardashian/Jenner.

Photo : Cover Images

Harry et Meghan espionnés par des drones