Le Prince Harry et Meghan Markle ont dû appeler la police après qu'un drone survolait de très près leur résidence californienne.

Le couple royal goûte à la médecine des paparazzis depuis son arrivée en Californie.

Selon ce qu'a appris le site Daily Beast, le Duc et la Duchesse de Sussex ressentiraient de la «terreur» après qu'au moins cinq drones eurent été observés, dont un volant à 6 mètres au-dessus de leur luxueuse résidence de Beverly Hills.

L'un de ces événements serait survenu alors que le couple se trouvait dans sa piscine, jouant avec leur fils d'un an, Archie.

«Ils ont vu ces drones venir à eux, et ils croient qu'ils étaient opérés par des photographes, mais ils ne peuvent que présumer cela», affirme une source.

Les paparazzis empoisonnent la vie de nombreuses célébrités à Hollywood. Le prince et son épouse sont les nouveaux résidents prestigieux de la région et les photographes en quête de clichés sont omniprésents.

«Ils sont après eux tous les jours. Ils les pourchassent en voiture conduisant de façon erratique. C'est très dangereux et effrayant», poursuit la source qui affirme qu'un accident de la circulation a déjà été constaté à la suite d'une filature du couple.

Cette situation est particulièrement troublante pour Harry qui a perdu sa mère, la Princesse Diana, dans des circonstances semblables à Paris en 1997.

La police de Los Angeles (LAPD) confirme qu'elle a ouvert une enquête sur ces événements.

Ironiquement, le duc et la duchesse ont affirmé que l'une des raisons qui les ont poussés à s'affranchir de la monarchie britannique était le traitement que la presse britannique leur réservait.

Photo : Cover Images

Meghan Markle trouve «libérateur » d?être à Los Angeles