La saga du divorce entre Angelina Jolie et Brad Pitt atteint un nouveau sommet. L’acteur demande à la Cour suprême de la Californie d’infirmer une décision rendue en faveur de l’actrice par une cour inférieure.

Hier, l’acteur de 57 ans a demandé au plus haut tribunal californien de réviser une décision rendue par la Cour d’appel de l’État qui disqualifiait un verdict rendu par un juge privé qui octroyait aux deux parents la garde partagée de leurs six enfants.

Le jugement de la Cour d’appel en juillet dernier affirmait que le juge privé John Ouderkirk, qui avait ordonné aux deux vedettes de partager la garde de leurs enfants, était en conflit d’intérêts avec les avocats de Brad Pitt. Ce faisant, la Cour d’appel avait infirmé la décision, privant ainsi l’acteur de la visite de ses enfants.

«Après quatre ans de contentieux, chaque jour est une journée de trop qui ne permet pas à ces enfants de voir leur père. Il est important de considérer cette décision dans son ensemble et non pas seulement pour une erreur administrative», font valoir les avocats de Brad Pitt.

Angelina Jolie et Brad Pitt sont les parents de six enfants, Maddox, 19, Pax, 17, Zahara, 16, Shiloh, 15, et les jumeaux Vivienne et Nox, 13 ans.

Les deux vedettes ont été en couple durant 12 ans, n’étant mariées que deux ans. En 2016, Angelina Jolie a demandé le divorce, divorce qui fut prononcé en 2019. Depuis, le couple s’affronte devant les tribunaux pour la garde de leurs enfants. 

Après avoir perdu une première manche, Angelina Jolie n’entend pas baisser les bras dans ses demandes pour son divorce face à Brad Pitt.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *