Hier soir (2 décembre) durant une heure, Alec Baldwin a donné sa version des faits sur la tragédie mortelle survenue sur le plateau de tournage du film Rust.

L’acteur était reçu à ABC News pour discuter des événements survenus le 21 octobre dernier qui ont coûté la vie à la directrice photo Halyna Hutchins.

Ce jour-là, Alec Baldwin a tiré des coups de feu avec un revolver lors du tournage d’un western atteignant mortellement sa consoeur de travail et blessant gravement le réalisateur.

En entretien avec George Stephanopoulos d’ABC News, l’acteur de 63 ans a révélé qu’il ne croit pas être la personne à blâmer dans cette affaire.

«J’ai le sentiment que quelqu’un est responsable pour ce qui s’est passé et je ne peux pas dire qui c’est, mais je sais que ce n’est pas moi.»

Visiblement encore sous le choc, l’acteur a souvent pleuré en évoquant le décès de Halyna Hutchins.

«Je pourrais me tuer si je pensais être responsable», avouait l’acteur qui a mis fin à toutes ses activités professionnelles depuis le drame.

Alec Baldwin affirme n’avoir jamais pressé la gâchette du revolver qu’il utilisait. Son avocate a d’ailleurs souligné hier que des témoins ont corroboré cette affirmation.

L’acteur a levé le voile sur les événements qui ont mené à la mort de sa consoeur de travail. Halyna Hutchins lui donnait des instructions sur la façon de tenir son revolver durant cette répétition, avant de tourner la scène.

«Je tiens l’arme à l’endroit où elle me dit de la tenir. Je commence à armer le chien. Je ne vais pas presser la détente. Je relâche le chien et le coup part», raconte l’acteur.

Alec Baldwin maintient qu’il croyait que l’arme était chargée de balles à blanc.

«On m’a dit qu’on me remettait un revolver vide». «Halyna Hutchins et moi avions ceci en commun : nous pensions tous deux que l’arme était vide.»

L’acteur dit collaborer avec les enquêteurs et souligne qu’il n’a «rien à cacher».

Même s’il est déjà poursuivi au civil par deux techniciens travaillant sur le film, Alec Baldwin croit qu’il est «hautement improbable qu’il soit inculpé de charges criminelles».

L’enquête de police se poursuit et pourrait prendre encore plusieurs mois avant d’élucider l’affaire.

Une nouvelle hypothèse pourrait lever le voile sur la tragédie du film Rust.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *