Dès l’an prochain, les amateurs de plongée pourront visiter un récif artificiel à Miami Beach, en Floride.

Appelé ReefLine, ce récif artificiel de 11,3 km sera constitué d’un parc de sculptures sous-marines créé par des artistes afin de remplacer les récifs qui sont en voie d’extinction.

Depuis quelques années, les coraux du sud de la Floride, comme la plupart dans le monde, sont durement touchés par les maladies et un phénomène de blanchiment, généralement attribués au réchauffement climatique.

ReefLine sera constitué de modules dessinés par l’architecte Shohei Shigematsu, en collaboration avec des biologistes marins, des chercheurs et des ingénieurs

La première phase du projet ReefLine permettra à l’architecte d’ériger une espèce d’atrium d’escaliers. Viendra ensuite s’y greffer une oeuvre illustrant un bouchon de circulation sous l’eau, une création de l’artiste argentin Leandro Erlich.

Leandro Erlich Studio

ReefLine s’ajoute à d’autres initiatives du genre qui commencent à voir le jour dans le monde. En Australie, ou 50% de la grande barrière de corail est malade, le projet artistique Ocean Siren près du Queensland a aussi pour but de revitaliser ces eaux connues mondialement. 

À Cancún au Mexique, le projet MUSA (Underwater Museum of Art) existe depuis 2010.

Le projet ReefLine accueillera ses premiers plongeurs à Miami Beach en décembre 2021.

La Grande Barrière de Corail est mythique… et possède maintenant son hôtel flottant !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *