Le suspense se poursuit. Après ceux découverts aux États-Unis et en Roumanie, un quatrième monolithe vient d’être découvert à l’île de Wight.

Identique aux trois autres, le nouveau monolithe a été découvert le 6 décembre.

Le mystérieux objet de métal a été découvert par des locaux de cette petite île située sur la côte sud de l’Angleterre dans la Manche.

«J’ai su à propos des autres histoires de monolithes, alors je l’ai reconnu immédiatement», a expliqué à SkyNews Tom Dunford, l’homme de 29 ans qui a découvert le quatrième objet.

D’une hauteur de trois mètres, le monolithe en métal est très réfléchissant, donc facilement visible.

Depuis la découverte du premier monolithe en Utah aux États-Unis, les spéculations vont bon train pour connaître son origine.

Un prix de 45 000 $ (US) est même offert par la communauté d’artistes The Most Famous Artist pour en savoir plus.

En plus du monolithe de l’Utah et le nouveau découvert à l’île de Wight, un exemplaire fut découvert en Roumanie et un autre fut trouvé la semaine dernière à Atascadero, Californie.

Voici certains des édifices les plus élevés du monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *