Le grand patron de Twitter, Jack Dorsey, fait un don de 3 millions de dollars (US) à l'organisme Know Your Rights Camp.

L'homme d'affaires persiste et signe. Celui qui s'élève depuis quelque temps contre les propos de Donald Trump sur son réseau, Twitter, passe de la parole aux actes.

Le don de Jack Dorsey est d'autant plus significatif qu'il est octroyé à un organisme parrainé par l'ex-joueur de la NFL Colin Kaepernick, celui-là même qui avait posé le genou au sol lors de l'interprétation de l'hymne national américain en guise de protestation contre le traitement réservé aux Afro-Américains et qui avait soulevé l'ire du président Trump.

Jack Dorsey fait ce don en marge des événements survenus le 25 mai à Minneapolis alors que des policiers ont brutalement mis à mort George Floyd,  tué en plein jour dans les rues de la ville du Minnesota.

Le patron de Twitter est à couteaux tirés avec Donald Trump depuis que sa société a décidé de placer des avertissements à certains messages envoyés par le locataire de la Maison-Blanche. Ces messages avertissent les internautes que certains commentaires du président «déforment la réalité» ou «glorifient la violence».

À la suite de ces tapes sur les doigts, Donald Trump a menacé de légiférer afin «d'encadrer» les pratiques des réseaux sociaux.

Jack Dorsey est par ailleurs l'homme ayant fait en avril le plus gros don personnel dans le monde pour combattre le nouveau coronavirus

Il a donné un milliard de dollars, le tiers de sa fortune, à la recherche d'un nouveau vaccin pour éliminer la CoVID-19.

Photo : Cover Images

Les stars les plus populaires sur Twitter