Les vedettes de la docusérie Tiger King, Carole Baskin et Joe Exotic, se retrouvent encore confrontées devant les tribunaux.

Carole Baskin en a cette fois contre Joe Exotic et l’utilisation de son nom qu’il fait pour vendre une collection de sous-vêtements, sans son consentement.

Depuis quelques semaines, Joe Exotic, qui croupit derrière les barreaux, a commercialisé une collection de sous-vêtements sous la marque Odaingerous.

Casket Baskin d’Odaingerous

Selon TMZ, Baskin ne tolère pas la vente d’un modèle de sous-vêtements est appelé «Casket Baskin». Elle a donc mandaté ses avocats de faire cesser ces ventes puisque «Joe et la marque n’ont pas le droit de faire de l’argent avec son nom».

Selon les avocats de l’amoureuse des animaux, la marque Odaingerous aurait écoulé pour plus de 20 000$ de marchandise depuis son lancement en ligne.

Carole Baskin est à la tête du refuge pour animaux Big Cat Rescue en Floride.

Durant des années, la femme de 59 ans s’en est pris à Joe Exotic qui opérait un zoo privé qu’elle a réussi à faire fermer

Joe Exotic est en prison pour 22 ans depuis qu’il a été reconnu coupable de complot pour meurtre sur Carole Baskin et de cruauté envers les animaux.

Carole Baskin et Joe Exotic se sont fait connaître du grand public à la suite de la parution de la série Tiger King: Murder, Mayhem and Madness sur Netflix en mars dernier, au plus fort de la pandémie.