Ces jours-ci, le film «The Empire Strikes Back», qui a marqué une génération, célèbre ses 40 ans.

Le second film de la saga «Star Wars» introduisait de nombreux personnages importants.

C'est le 21 mai 1980 que le film de George Lucas était projeté pour la première fois. Trois ans après le premier film, «The Empire Strikes Back» allait cimenter l'oeuvre du cinéaste et passer à la postérité.

Darth Vader, le vilain le plus connu de la galaxie, lâchait son célèbre: «Je suis ton père». Un bizarre de petit bonhomme vert aux grandes oreilles qui parlait drôlement, Yoda, faisait sa première apparition.

Avec lui, on apprenait à connaitre les Jedi. Ces deux personnages sont parmi les plus marquants de l'histoire de science-fiction.

«The Empire Strikes Back» marquait l'entrée en scène du chasseur de primes Boba Fett. Lando Calrissian (Billy Dee Williams), un ami de longue date de Han Solo, fait aussi son arrivée. 

40 ans après sa sortie, «The Empire Strikes Back» fait maintenant partie de la culture populaire. Pourtant, à l'époque, de nombreux doutes étaient levés.

Mark Hamill se souvient.

«C'était plus difficile pour l'audience, tellement noir et choquant, car il se terminait par une défaite... Je pense que c'était une sorte de ça passe ou ça casse», explique l'interprète de Luke Skywalker.

Le film au budget de 18 millions de dollars (US) est souvent cité comme étant le meilleur de toute la série. Il aura généré 538 millions au box-office dans le monde entier. Des chiffres impressionnants, mais tout de même le second plus mauvais score de tous les films de «Star Wars»

Photo : Lucasfilm

Découvrez Star Wars : Galaxy's Edge