Si Kendall Jenner « comprend ce qu’elle a choisi » comme style de vie et accepte le regard constant des projecteurs, la jeune mannequin est néanmoins en colère en ce qui concerne la divulgation d’informations trop personnelles qui mettent sa vie en danger.

Jenner en a notamment contre TMZ, qu’elle accuse d’être directement lié avec le retour en force de l’un de ses harceleurs au cours de ses derniers jours, arrêtés deux fois à sa résidence en peu de temps par les policiers.

« Comment vous pensez que ces gens terrifiants savent où est ma maison? Parce que vous ne sortez pas seulement des photos, mais ma location. C’est au-delà de dangereux. N’est-ce pas là la seule once de vie privée que l’on peut avoir? », écrit d’abord Kendall Jenner sur Twitter, avant d’y aller d’un second message.

« Je comprends ce que j’ai choisi, mais quand vous sortez la location exacte d’où je vis, ÇA c’est quand vous placez ma vie en danger. Votre maison est votre antre de sécurité, mais pour moi, à cause de publications comme vous, ma maison est TOUT le contraire. Vous devriez avoir honte de vous-même », ajoute Kendall Jenner.

Voilà qui donnera probablement de la matière à réflexion à certains médias.

Le harceleur arrêté jeudi matin à la résidence de Kendall Jenner est un récidiviste allégué nommé John Ford, qui avait préalablement été relâché à la suite d’une analyse psychiatrique.

Il a été placé en cellule en attente de sa comparution, et sa caution a été fixée à 30 000 $.

Il devra répondre d’au moins deux chefs d’accusation, soit violation de propriété et bris de condition.

Crédit photo : BANG/BIG