Seth Rogen commente de nouveau le désormais célèbre piratage de Sony, effectué en marge du lancement de son film The Interview, il y a déjà quelques années maintenant.

L’acteur affirme lors d’un entretien avec Dax Shepard dans le cadre de l’enregistrement du podcast de ce dernier qu’il n’a jamais vraiment ressenti de culpabilité en lien avec le piratage de la multinationale, même si celui-ci avait été directement lié au lancement de son film.

« Je ne me sens pas comme on pourrait le penser, parce que la tête dirigeante de Sony avait été explicitement prévenue de la possibilité d’un piratage dans une rencontre à laquelle je participais, et ils ont procédé à ne rien faire du tout. Je ne sais pas si c’est de ma faute. Le piratage en tant que tel n’est pas quelque chose que nous avons porté parce que Sony a toujours été piratée. Ils sont détestés par les pirates », explique Seth Rogen lors de la conversation.

La star canadienne n’hésite cependant pas à décrire cette expérience comme « traumatisante », et révèle n’avoir été soulagée quant à sa carrière qu’à la sortie de son prochain film, The Night Before.

Il en aurait donc fallu davantage pour que les fans invétérés du comédien le boycottent, lui qui s’est depuis imposé de nouveau dans plusieurs projets.

Il sera d’ailleurs de Zeroville, Flarsky, Newsflash et The Lion King, au cours des prochains mois.

Crédit photo : BANG/BIG