Comme de nombreux artistes depuis quelques mois, Pink Floyd pourrait céder contre des millions de dollars son impressionnant catalogue de musique, certainement l’un des plus convoités de l’industrie.

Les derniers mois ont permis à plusieurs artistes de s’enrichir à la suite de la vente de leurs droits sur leurs chansons. Sting a touché 250 millions, la succession de David Bowie a aussi mis la main sur 250M$, Bob Dylan, Shakira et plusieurs autres l’ont fait aussi.

Mais à ce jour, personne n’est passé à la caisse comme Bruce Springsteen. The Boss a encaissé 500 millions de dollars (US).

S’il y a un autre artiste qui peut penser faire sauter la caisse, c’est bien Pink Floyd.

Selon l’agence Bloomberg, le groupe britannique songerait à vendre son catalogue qui inclus des disques parmi les plus vendus au monde tels que Dark Side of the Moon ou The Wall. Selon ses sources, les représentants du groupe ont contacté des acheteurs potentiels depuis mai dernier, mais qu’il est trop tôt pour savoir quelle sera l’issue des négociations.

Ce sera donc une histoire à suivre.

Entretemps, Pink Floyd a décidé de protester contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie en retirant une grande partie de leur catalogue musical des propriétés de streaming en Russie et au Belarus.

Le groupe est allé encore plus loin en endisquant une nouvelle chanson, Hey Hey Rise Up, pour venir en aide à l’Ukraine.

Pink Floyd sort de sa torpeur pour lancer un nouveau simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *