Pamela Anderson a choisi de vendre sa propriété, de quitter les États-Unis et de rentrer au Canada.

L’actrice native de Ladysmith en Colombie-Britannique veut maintenant s’établir en permanence sur l’île de Vancouver.

L’ex-star de Baywatch dispose de la double citoyenneté canado-américaine. Elle s’était installée en Californie en 1990, peu de temps après avoir posé pour une première fois pour le magazine Playboy.

Pamela Anderson, qui s’est mariée à son garde du corps en décembre dernier, vient de mettre en vente sa résidence de trois chambres et trois salles de bain de Malibu pour la somme de 14,9 millions (US).

Realtor

«Nous avons eu du bon temps ici», a expliqué la vedette au New York Post qui a été le premier à annoncer sa décision.

«Je me sens mieux dans mon ranch durable de l’île de Vancouver avec tout l’espace pour sauver des animaux. C’est face à l’océan. Un pied loin de l’eau et ne me sens perdue» affirme l’actrice.

Les deux garçons de l’actrice, Brandon Thomas Lee, 24 ans, et Dylan Jagger Lee, 23 ans, ne vont pas accompagner leur mère au Canada.

«Je vais m’ennuyer de mes garçons», souligne la femme de 53 ans.

Replongez dans les années 1990!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *