La marque Nike célèbre Colin Kaepernick, l’homme qui le premier s’est agenouillé lors de l’interprétation de l’hymne national américain.

L’ex-quart-arrière des 49ers de San Francisco a déclenché avec ce geste posé en 2016 un mouvement de protestation contre le racisme et les injustices policières perpétrées contre les Afro-Américains.

Pour souligner le quatrième anniversaire de cet événement qui a marqué les États-Unis, Nike, l’un des commanditaires de l’athlète, vient de lancer un chandail commémoratif. Entièrement noir, le chandail au numéro 7 que portait Kaepernick lorsqu’il jouait dans la NFL est vendu au coût de 150 $ (US).

Image: Nike

Signe que le mouvement créé malgré lui par le geste de Colin Kaepernick est encore bien présent dans la population américaine, le chandail était en rupture de stock sur le site de Nike quelques minutes seulement après sa mise en vente.

Colin Kaepernick a lui-même commenté le lancement de ce chandail sur Instagram.

«Il y a quatre ans, j’ai mis le genou au sol pour protester contre le racisme systémique et les injustices sociales. Ce jour-là, le numéro sur mon chandail est devenu plus grand que le football, plus grand que moi. Depuis, le numéro 7 est devenu un symbole pour l’avancement de la libération du bien-être des communautés brunes et noires. Merci de rester vrai», écrit l’athlète.

Depuis maintenant quatre ans, Colin Kaepernick reste sans contrat et est toujours joueur autonome. Toutes les équipes de la NFL lèvent le nez sur son talent, même s’il s’en trouve plusieurs pour affirmer qu’il serait encore aujourd’hui un excellent joueur de football, supérieur à de nombreux quarts-arrière actuellement sous contrat avec certaines équipes.

En attendant que le téléphone sonne, l’homme de 32 ans continue de s’entrainer en vue d’un retour au jeu. Parallèlement, il amasse des fonds pour sa fondation Know Your Rights Camp qui vient en aide aux Afro-Américains.