Netflix est intéressé à travailler avec le Prince Harry et son épouse Meghan Markle.

Le
couple a obtenu dans les derniers jours de la Reine Elizabeth qu’il
puisse, comme il le souhaitait, s’éloigner de la
monarchie
et gagner son indépendance financière.

Tablant
sur une popularité mondiale, le Duc et la Duchesse de
Sussex 
pourront donc avoir une vie professionnelle
rémunérée. Il n’est donc pas surprenant que certaines entreprises s’intéressent
aux deux célébrités dans la trentaine.

«
Qui ne serait pas intéressé par eux? Bien sûr que nous le sommes », annonce sans
attente le directeur des contenus chez Netflix, Ted Sarandos, au
quotidien The Guardian.

Avant
de fréquenter Harry, l’Américaine Meghan Markle était une actrice.

Elle
était l’une des vedettes de la série Suits, série qui,
incidemment, est diffusée sur Netflix.

Netflix
connait également un grand succès avec une série consacrée à la monarchie
britannique, The Crown. Le service de télé en
continu pourrait donc mettre à disposition ses 158 millions d’abonnés pour de
nouveaux projets chers au couple.

Mais
Netflix ne serait pas seul dans la course aux Sussexes. Le
géant Disney aimerait aussi
amener le couple dans son giron. Des caméras ont capté des discussions entre le
Prince Harry et le cinéaste lié à Disney Jon Favreau, et le président de la
multinationale Bob
Iger
, lors de la première londonienne du film The Lion
King
.

La
maman d’Archie entretient aussi des relations étroites avec le monde de la mode.
L’une de ses amies est Claire Waight Keller, la designer britannique qui est à
la tête de la maison Givenchy, et qui a réalisé sa robe de mariée.

Des
rumeurs disent que la duchesse deviendrait égérie de la marque française.

Une
chose est sûre, le Prince Harry et Meghan Markle ne devraient pas avoir de
difficulté à se trouver des boulots dans les prochains mois.

Photo : Cover Images

Meghan et Harry : 73% des Canadiens refusent la facture