La fumée se dégageant des immenses feux de forêt australiens aura un impact dans le monde entier.

Selon
des recherches menées par la NASA, la fumée des
incendies
australiens devrait faire le tour du monde et
revenir en Australie.

En
plus des Australiens qui subissent de plein fouet les incendies géants qui
affectent leur pays depuis le mois d’octobre dernier, d’autres pays subiront
aussi les désagréments de ce désastre naturel.

Déjà,
la Nouvelle-Zélande, voisine de
l’Australie, doit subir de sévères conditions de l’air dégradées par la fumée.
Mais d’autres pays seront bientôt touchés.

La
pollution atmosphérique a déjà voyagé l’équivalent de la moitié de la Terre en
direction de l’Amérique du Sud,
comme le montre les images fournies pas la NASA.

La
fumée est montée jusqu’à la stratosphère à plus de 16 km d’altitude. À cette hauteur, elle
peut voyager rapidement sur de grandes distances.

«
Elle peut voyager des milliers de miles et affecter les conditions
atmosphériques globalement », affirme la NASA.

Depuis
octobre, plus de 100 000 km2
sont partis en flamme
en Australie. On
dénombre 28 décèsà
ce jour et plus de 2000
maisons brulées
. Plus
d’un milliard
d’animaux
auraient péri
. Certaines espèces d’animaux
pourraient même totalement disparaître, affirme le ministère de l’Environnement
et de l’Énergie du pays.

Photo : Capture d’écran CNN

Australie : les stars se mobilisent