Ce film porte bien son nom. «Mission : Impossible». Après 12 mois de tournage entrecoupé de nombreuses pauses causées par des éclosions de COVID-19, le film de Tom Cruise est maintenant complété.

Le parcours du combattant de Tom Cruise, de Paramount et de l’équipe de Mission : Impossible 7 est terminé. Débutée en septembre dernier à Londres, et se terminant aujourd’hui également dans la capitale anglaise, l’aventure de la superproduction aura été telles des montagnes russe.

C’est dès février 2020, alors que la pandémie frappait durement l’Italie et l’Europe, que les premières tuiles s’abattaient sur la tête de la production. Tom Cruise, la vedette de la franchise du film d’action se trouvait à ce moment confiné à son hôtel 5 étoiles à cause du coronavirus.

À la suite de ce premier arrêt, les producteurs ont tout tenté pour éviter d’autres arrêts. En Angleterre, ils avaient créé un «village» afin d’isoler entièrement leurs personnels et poursuivre leurs activités. Lors de séquences tournées en Norvège, les producteurs ont loué un bateau pour héberger les 150 employés du film loin de tout autre contact avec la population locale.

Malgré ces efforts, en octobre dernier, alors qu’ils étaient de retour en Italie, 12 personnes travaillant sur le film recevaient un test positif à la COVID-19

Après cet autre épisode de la maladie, Tom Cruise a acheté à gros prix deux robots sophistiqués qui sont en mesure de faire des tests de dépistage de la COVID-19 sans danger pour la santé. L’acteur pensait ainsi tourner la page sur la pandémie.

Mais la COVID a refait des siennes en juin dernier. Tom Cruise devant se placer volontairement en isolement pour 14 jours, lui qui s’était trouvé à moins d’un mètre d’une personne infectée.

Après tous ces délais qui ont occasionné des coûts imprévus, le studio Paramount a voulu se faire indemniser par sa compagnie d’assurance. Celle-ci ne voyait pas la situation du même oeil. Les deux parties se sont donc retrouvées au début du mois devant les tribunaux. La cause suit toujours son cours.

Tout le retard occasionné par la pandémie a donc forcé Paramount à repousser une autre fois la sortie en salle de Mission : Impossible 7. Pour Tom Cruise, la pilule est difficile à avaler. En plus de Mission : Impossible 7, son film Top Gun: Maverick est remis à 2022.

C’est sûrement avec un soupir de soulagement que Tom Cruise et les artisans du film peuvent maintenant dire mission accomplie. Les cinéphiles devront patienter au 22 septembre 2022 pour voir le résultat de tout ce labeur.

La prochaine mission de Tom Cruise pourrait être également périlleuse. L’acteur entant tourner un film dans l’espace à bord de la station spatiale internationale.

Cette fois, la COVID-19 n’a pas stoppé le tournage du film Mission:Impossible 7, mais…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *