Mère de deux enfants, Meghan Markle demande au Congrès des États-Unis de garantir un congé parental à tous les Américains.

La duchesse de Sussex, qui a donné naissance à une fille en juin dernier, soutient qu’elle est «débordée» depuis la naissance de son deuxième enfant.

Afin d’offrir un congé parental aux nouveaux parents, la femme du prince Harry qui vit maintenant en permanence aux États-Unis s’est adressée dans une lettre ouverte au chef démocrate du Sénat Chuck Schumer et à la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.

«En juin, mon mari et moi avons accueilli notre deuxième enfant. Comme tous les parents, nous étions très heureux. Comme beaucoup de parents, nous étions débordés. Comme moins de parents, nous n’avons pas été confrontés à la dure réalité, qui est de choisir entre passer ces premiers mois critiques avec notre bébé ou reprendre le travail. Aucune famille ne devrait faire face à ces décisions,» explique la mère de 40 ans.

La sortie de Meghan Markle survient alors que le président Joe Biden tente de convaincre non sans difficulté les élus américains d’offrir un congé parental payé de 12 semaines à tous les nouveaux parents.

Pour le moment, il n’existe aucun congé parental garanti par l’État aux États-Unis. Certains parents en bénéficient, mais cela leur est offert par leurs employeurs.

Meghan Markle et la petite Lilibet «Lili» Diana sont de retour à la maison et le frère de la nouvelle venue, le petit Archie, aurait «adoré» rencontrer sa petite sœur!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *