Madonna vient de lancer une collection de NFT pour le moins étrange qui fait couler beaucoup d’encre.

La chanteuse a dévoilé ses jetons non fongibles (NTF) dans lesquels elle est représentée nue en 3D.

Le plus étrange, c’est que l’avatar de Madonna donne naissance à des arbres, des papillons et des mille-pattes robotiques

La chanteuse, âgée de 63 ans, a fait équipe avec l’artiste numérique, Beeple (de son vrai nom Michael Joseph Winkelmann) pour réaliser les NFT.

Intitulées collectivement Mère de la création, les trois œuvres d’art numérique tentent de transmettre le message suivant : «On ne sait jamais où l’on va trouver la vie».

Dans l’une des vidéos dévoilées (Mother of Nature), on montre une version numérisée et nue de Madonna, assise sur une table d’examen dans un laboratoire, qui donne naissance à un grand arbre.

Le second clip, intitulé Mother of Evolution, montre une version numérisée de Madonna assise, jambes écartées, sur le toit d’un vieux camion. On peut voir des papillons sortir de son corps alors qu’elle récite les paroles de sa chanson Justify My Love.

La troisième et dernière vidéo, intitulée Mother of Technology, montre Madonna allongée nue dans les bois, tandis que des mille-pattes métalliques sortent de son corps.

Tous les bénéfices de la vente des NFT de Madonna seront reversés à trois associations caritatives choisies par la pop star et le créateur numérique. La vente aux enchères commence aujourd’hui.

Madonna suit donc la tendance des NTF comme d’autres vedettes l’ont fait avant elle. Le golfeur Bryson DeChambeau a déjà lancé les siens, le cinéaste Quentin Tarantino s’est servi de cette technologie pour faire revivre son film mythique Pulp Fiction alors que l’ancienne première dame des États-Unis, Melania Trump, a lancé une entreprise spécialisée dans la création de ces produits.

Madonna lance un album de 50 chansons ayant atteint le sommet du Billboard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *