La chanteuse Madonna ne s’empêche pas de voyager depuis trois semaines, ayant parcouru près de 19 000 km depuis cette période, au grand dam de ses fans.

La star de 62 ans a entrepris la visite de l’Afrique avec son partenaire, le danseur Ahlamalik Williams, 26 ans, et de ses enfants.

Alors que la grande majorité de la planète respecte un confinement strict, voire même un couvre-feu, Madonna semble vivre sur une autre planète. Elle ne se gêne pas pour partager sur les réseaux sociaux des clichés paradisiaques, ce qui suscite la désapprobation de nombre de ses admirateurs.

Le périple de Madonna s’est amorcé le 24 décembre lorsqu’elle a quitté en jet privé Los Angeles en compagnie de son petit ami et de ses enfants David Banda, 15 ans, Mercy James, 14 ans, et les jumeaux Estere et Stella, huit ans. Premier arrêt, Londres. Sur place, ils ont été rejoints par Rocco, 20 ans, qui vit dans la capitale anglaise.

Le groupe est reparti d’Angleterre le 28 décembre en direction de l’Égypte. Le 29 décembre, le clan s’est envolé en direction du Malawi. Au programme de la semaine passée dans ce pays, rencontre avec le président du pays, Lazarus Chakwera, et visite d’un hôpital que la chanteuse y a fait construire.

Le 6 janvier, le voyage prend cette fois la direction du Kenya. Madonna et ses invités seraient encore présents dans ce pays africain, où ils en ont profité pour faire des safaris.

Instagram_Madonna

Total de l’excursion à ce jour, 18 841 kilomètres. Et le groupe n’est toujours pas revenu à destination.

Selon une source du quotidien The Sun, tous les voyageurs seraient testés régulièrement à la Covid-19.

Ce n’est pas la première fois que Madonna suscite des critiques face à la pandémie. En mars dernier, lors de la première vague, la chanteuse soulignait que la crise était une «grande égalisatrice».

Ces propos avaient choqué, alors que des personnes perdaient la vie par milliers.

On ne connait pas les plans futurs du voyage de Madonna et de ses invités.

Découvrez la maison de Madonna louée 120 000 $ par mois en Californie.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *