La tension monte entre Madonna et Instagram, après que le réseau social ait retiré des images de la chanteuse jugées offensantes.

Plus tôt cette semaine, Madonna a publié une série de photos provocantes. Dans l’une d’elles, on apercevait l’un de ses mamelons. Instagram a par la suite retiré la publication.

Meta, la société mère d’Instagram, a déclaré dans un communiqué que les photos qui enfreignent ses règles sont retirées «dès que nous les trouvons, peu importe qui les publie».

La chanteuse de 63 ans a publié à nouveau ses images, mais cette fois, elle a placé soigneusement des emojis pour cacher certaines parties de son anatomie.

Madonna en a profité pour écorcher au passage Instagram en s’adressant directement à ses 17 millions d’adonnés.

«Je rediffuse des photos qu’Instagram a supprimées sans avertissement ni notification…… La raison qu’ils ont donnée à ma direction qui ne gère pas mon compte était qu’une petite partie de mon mamelon était exposée. Je trouve toujours stupéfiant que nous vivions dans une culture qui permet de montrer chaque centimètre du corps d’une femme, à l’exception d’un téton. Comme si c’était la seule partie de l’anatomie d’une femme qui pouvait être sexualisée. Le mamelon qui nourrit le bébé ! . Le mamelon d’un homme ne peut-il pas être vécu comme érotique ? ?!! Et que dire du cul d’une femme qui n’est jamais censuré nulle part», explique la chanteuse.

Madonna a ensuite tenu à préciser que depuis le début de sa carrière, elle a toujours défendu la liberté d’expression.

«Je suis reconnaissante d’avoir réussi à garder ma raison pendant quatre décennies de censure…… de sexisme…… d’âge et de misogynie», ajoute la vedette.

La réplique de Madonna semble plaire à ses admirateurs puisque plus de 800 000 personnes ont indiqué aimer ces commentaires.

Selon les règles affichées par Instagram, le réseau social limite «l’affichage de la nudité ou de l’activité sexuelle parce que certaines personnes… peuvent être sensibles à ce type de contenu.»

Découvrez la maison de Madonna louée 120 000 $ par mois en Californie.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *