Neuf jours après avoir lancé sa construction, l'hôpital chinois Huoshenshan est prêt ce lundi à accueillir ses premiers patients atteints du coronavirus (2019-nCoV).

C'est tout un tour de force. En neuf jours, travaillant jour et nuit, les Chinois ont construit un hôpital pouvant accueillir 1000 patients.

L'hôpital de 25 000 mètres carrés est le premier de deux que les autorités chinoises construisent à Wuhan, l'épicentre de l'épidémie de coronavirus qui frappe le monde entier.

Après Huoshenshan, le second hôpital appelé Leishenshan verra le jour mercredi (5 février) à environ 40 km du premier. Cette fois, le second établissement pourra accueillir 1600 patients.

Pour arriver à construire des hôpitaux en si peu de temps, des ingénieurs de tout le pays ont été mis à contribution. Privilégiant des pièces préfabriquées, la construction a pu ainsi être accélérée.

Les autorités ont aussi pu compter sur l'expérience vécue par la Chine en 2003 lors de la crise du SRAS

À l'époque, à Beijing, 4000 travailleurs avaient construit un hôpital en cinq jours.

Des centaines de personnels médicales provenant de l'armée chinoise sont maintenant à pied d'oeuvre pour soigner les personnes atteintes du coronavirus.

L'ouverture cette semaine de ces deux hôpitaux arrive à temps, à Wuhan, une ville de 11 millions d'habitants, puisque les autres établissements de santé sont débordés.

Outre la Chine, 26 pays sont aux prises avec au moins un patient atteint du virus potentiellement mortel. Près de 17 500 personnes sont actuellement infectées par le virus. 362 personnes en sont décédées.

Photo : Newscom/Cover Images

Les 10 édifices design les plus inspirants et impressionnants du Québec