Dans son procès l’opposant à son ex-femme Amber Heard, Johnny Depp a reçu un appui de taille de deux autres de ses ex.

Les actrices Winona Ryder et Vanessa Paradis ont toutes deux livré un puissant témoignage défendant leur ancien amoureux.

Le témoignage des deux femmes était très attendu. Combinant 18 ans de vie commune avec Johnny Depp, les deux femmes ont certifié n’avoir jamais vu de violence de sa part.

Winona Ryder, 48 ans, et Vanessa Paradis, 47 ans, ont donné leur version des faits par vidéoconférence dans la cause opposant l’acteur au quotidien The Sun de Londres.

Leurs témoignages viennent en contradiction avec Amber Heard qui allègue que Johnny Depp a abusé physiquement d’elle.

L’ex-fiancée Winona Ryder, qui a vécu quatre ans avec l’acteur dans les années 1990, y va d’un témoignage senti.

«Je suis consciente des allégations de violence révélées par Amber Heard, l’ex-femme de Johnny Depp. J’ai connu Johnny très bien il y a quelques années. J’ai pu compter sur lui comme mon meilleur ami, il était proche de moi comme ma famille. Ce fut l’une de mes relations les plus significatives de ma vie. De mon expérience, je fus absolument choquée, confuse et troublée lorsque j’ai su les accusations contre lui. L’idée qu’il soit décrit comme une personne incroyablement violente est la chose la plus éloignée du Johnny que j’ai connu et aimé», lance la vedette de Stranger Things.

Vanessa Paradis, qui fut avec l’acteur 14 ans jusqu’en 2012 et qui lui a donné deux enfants, a de son côté témoigné :

«Je connais Johnny depuis plus de 25 ans. Durant toutes ces années, j’ai vu Johnny gentil, attentif, généreux et une personne et un père non violent. Sur les plateaux de tournage, les acteurs, réalisateurs et personnels l’adorent, car il est humble et respectueux de tout le monde.»

«Je suis consciente des accusations qu’Amber Heard a publiquement proférées. Il n’y a rien de vrai dans tout cela qui représente le Johnny que j’ai connu durant toutes ces années. Je peux dire qu’il n’a jamais été violent ou abusif envers moi», soutient la Française.

Le procès en diffamation de Johnny Depp contre le quotidien The Sun, dans lequel Amber Heard a révélé être violentée par l’acteur, se poursuit à Londres, en Angleterre.

Débuts explosifs au procès de Johnny Depp contre Amber Heard et The Sun