Près d’un mois après son lancement dans l’espace, le télescope James Webb est arrivé à son point d’observation où il pourra maintenant scruter les confins de l’univers.

Le 25 décembre dernier, la NASA lançait de la Guyane française un nouveau télescope d’une valeur de 10 milliards de dollars.

Le télescope se trouve aujourd’hui à près d’un million de kilomètres de la Terre et au-delà de la Lune, sur une orbite appelée Lagrange 2.

Alors que le télescope spatial Hubble est en orbite autour de la Terre, Webb est plutôt en orbite autour du soleil.

Avec maintenant son pare-soleil de la taille d’un court de tennis déployé et après avoir déplié un miroir doré massif, le télescope James Webb pourra étudier l’univers sous un angle nouveau et scruter l’atmosphère des exoplanètes.

La principale caractéristique de Webb par rapport à Hubble est qu’il observera l’univers en lumière infrarouge et détectera les signaux les plus faibles des objets de notre univers lointain.

Développé par l’Agence spatiale américaine en collaboration avec l’Agence spatiale européenne et de l’Agence spatiale canadienne, le télescope James Webb devrait renvoyer ses premières images vers la Terre l’été prochain.

D’ici là, les ingénieurs vont passer les cinq prochains mois à calibrer ses instruments.

William Shatner est devenu l’humain le plus âgé à voyager dans l’espace. Un événement qui n’a pas plu au Prince William.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *