C’est le 21 février prochain que l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, lancera en grande pompe son propre réseau social appelé Truth.

Depuis octobre dernier, des fuites ont révélé ce à quoi allait ressembler le réseau du 45e président américain.

Capture d’écran

Appartenant au Trump Media & Technology Group (TMTG), Truth permettra de «poster des «Truth», de faire des «re-Truth», de partager des photos, des actualités ou des vidéos pour communiquer avec ses amis, ses clients, et le reste du monde», indique la page du site.

Pour Donald Trump, le lancement de Truth règlera un problème, lui qui est banni des réseaux Facebook, Twitter et YouTube. L’homme d’affaires pourra ainsi à nouveau communiquer directement avec sa base électorale, comme il le faisait à l’époque où il occupait la Maison-Blanche.

Cette fois, Donald Trump ne risque pas de se faire couper l’herbe sous le pied par les modérateurs, puisque selon les conditions d’utilisation de Truth, il n’est pas possible «de dénigrer, ternir, ou de toute façon causer un préjudice, à notre opinion (TMTG), à nous et/ou au site».

TMTG dispose d’environ 1,25 milliard de dollars dans ses coffres à la suite de deux rondes de financement tenues l’automne dernier.

En quatre ans, le visage des États-Unis a été modifié par la présidence de Donald Trump. Retour sur des faits saillants de cet unique mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *