Hier (13 octobre), William Shatner est devenu l’humain le plus âgé à voyager dans l’espace. Un événement qui n’a pas plu au prince William.

Le futur roi d’Angleterre n’en a pas directement contre celui qui a incarné le célèbre capitaine Kirk dans la série télé Star Trek. William Shatner et trois autres personnes ont voyagé à une centaine de kilomètres de la Terre à bord de la fusée New Shepard NS-18 de Blue Origin.

Le prince William en a plutôt contre l’émergence du tourisme spatial qui s’est envolé sur les chapeaux de roue depuis le mois de juillet dernier. En quelques semaines, trois sociétés – Virgin Galactic, Blue Origin, SpaceX – ont envoyé des touristes dans l’espace.

Lors d’un entretien avec la BBC, le duc de Cambridge s’est montré défavorable à de tels voyages, encourageant les milliardaires derrière ces sociétés à sortir la tête des nuages.

«Nous avons besoin de ces cerveaux, parmi les plus brillants du monde, à essayer de réparer notre planète, et non pas à trouver le prochain endroit où aller vivre», souligne le prince.

«Il est crucial de se concentrer sur notre planète, plutôt que de baisser les bras et de se rendre dans l’espace en pensant que c’est la solution pour le futur.»

Le prince William a aussi mentionné que la nouvelle génération vivait une «anxiété climatique» et que leur «futur est tout le temps menacé».

Le prince William et son épouse Kate Middleton sont les parrains de l’initiative Earthshot Prize. Ce prix environnemental mondial a été conçu pour encourager le changement et aider à réparer la Terre pour les dix prochaines années. Il compte pour cela sur la capacité de l’ingéniosité humaine à provoquer des changements, en incitant une action collective.

Prince William continue sa quête en environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *