«Operation London Bridge» est le nom de code d’un plan élaboré qui sera mis en place lors du décès de la reine Elizabeth II.

Plusieurs journaux anglais publient ce matin de nombreux détails sur ce plan confidentiel, plaçant le gouvernement anglais dans l’embarras.

«Operation London Bridge» consiste en 10 jours de programmation qui suivront le décès de la souveraine. 

Les autorités britanniques s’attendent à voir converger vers Londres des millions de personnes qui voudront rendre un dernier hommage à la reine Elizabeth. Cette affluence de personnes devra être contenue et dirigée comme il se doit.

Les drapeaux de tout le pays seront mis en berne moins de 10 minutes après l’annonce du décès.

Le prince Charles, qui succèdera à sa mère à son décès, amorcera une tournée du Royaume-Uni après avoir été fait roi. Cette tournée porte le nom de code «Operation Spring Tide».

«Operation London Bridge» prévoit les grandes lignes des communications qui seront émises lors du décès de la reine, les faits et gestes que poseront des centaines de personnes, incluant le premier ministre et ses ministres, ainsi que tout le déroulement du sacre du futur roi, le prince Charles au palais St. James.

Buckingham Palace s’est dit «outré» par cette fuite d’informations parue dans les médias anglais. 

Qui succèdera à la reine Elizabeth II ? Découvrez l’ordre de succession à sa couronne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *