Selon une nouvelle entente mondiale, le mont Everest est plus élevé qu’auparavant, soit de 9,14 mètres (30 pieds) que ce qui avait été calculé il y a 164 ans.

Depuis 1856, une équipe britannique avait calculé que la hauteur de la plus haute montagne sur la planète était de 8839,81 mètres (29002 pieds). Toutefois, cette mesure était contestée.

La Chine et le Népal, deux pays qui ont des frontières communes avec le mont Everest, ont tous deux accepté une nouvelle mesure. Le mont Everest fait donc officiellement maintenant une hauteur de 8848,86 mètres (29031,7 pieds).

Cette nouvelle mesure officielle est 3,96 mètres plus haut que ce qu’avait calculé la Chine il y a 15 ans. À l’époque, les Chinois ne calculaient que le rock et ne tenaient pas compte de la neige et de la glace au sommet.

Cette mesure est aussi plus haute de 0,85 mètre que les mesures du Népal, basées sur une estimation indienne de 1954 qui incluait la neige.

Le débat est enfin clos. L’an dernier, lors d’une visite au Népal, le président chinois Xi Jinping et son homologue népalais avaient convenu que de nouvelles mesures permettraient de statuer une fois pour toutes sur cette question.

Les Chinois ont utilisé leur réseau de satellites Beidou, un concurrent au Global Positioning System (GPS) américain, pour obtenir ces dernières mesures.

L’entente sur la hauteur de l’Everest a été annoncée simultanément par les ministres des affaires étrangères chinois et népalais.

Voici notre top-10 des montagnes dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *