Les forces navales japonaises ont lancé dans les derniers jours le tout premier sous-marin fonctionnant avec une pile lithium-ion.

Comme les véhicules hybrides qui roulent sur nos routes, le sous-marin appelé Ouryu fonctionne avec un moteur thermique diesel et un moteur électrique.

Le sous-marin de classe Soryu a été inauguré au chantier naval de Mitsubishi Heavy Industries à Kobe. Ce nouvel arsenal à la flotte japonaise est dans les cartons de la marine depuis 2002.

Le Ouryu fait 84 mètres de longueur. Il peut atteindre les 13 noeuds à la surface et 20 noeuds lorsqu'il est submergé. 65 personnes prennent place à bord. Il est équipé de six tubes lance-torpilles et peut transporter 30 torpilles de 21 pouces et des missiles antinavires.

Le Japon a choisi la technologie hybride des piles au lithium-ion, car elle est reconnue pour ne nécessiter que peu d'entretien, pour ses capacités à naviguer rapidement et plus longtemps que d'autres types de piles.

À 608 millions, le coût d'acquisition du Ouryu est toutefois plus élevé qu'un autre sous-marin semblable, évalué à 488 millions.

Photo : Japan Maritime Self-Defense Force

Les nouveaux modèles électriques et hybrides 2020