Le réseau social chinois TikTok pourrait être interdit en Australie pour des raisons de sécurité nationale.

Avec ses 500 millions d'utilisateurs, TikTok est devenu l'un des réseaux sociaux les plus populaires dans le monde.

Ce n'est pas la popularité de TikTok qui inquiète les autorités australiennes. Ce sont plutôt ses liens potentiels avec le gouvernement chinois qui suscitent la crainte.

Une commission sénatoriale enquête sur la façon dont les informations personnelles de 1,6 million d'Australiens, membres de TikTok, sont utilisées par la société mère du réseau, la compagnie chinoise Bytedance.

Selon le quotidien australien Herald Sun, qui a ébruité l'affaire au grand jour, l'Australian Strategic Policy Institute suspecte TikTok d'être un outil de surveillance de masse pour le parti communiste chinois.

Selon l'institut, TikTok sert de propagande à la Chine alors que les opinions anti-chinoises y sont censurées. De plus, elle croit que Beijing dispose d'un accès direct aux données recueillies par l'application.

En janvier dernier, le personnel des forces armées australiennes s'est vu interdire l'usage de TikTok pour des raisons de sécurité nationale.

Ce n'est pas la première fois qu'une application étrangère inquiète les autorités. Aux États-Unis l'an dernier, le FBI a enquêté sur FaceApp, une application russe soupçonnée de livrer des données confidentielles au Kremlin.

Photo : Cover Images

Les stars à suivre sur TikTok