L'arrêt annoncé de Keeping Up With the Kardashians ne plait pas à tous les membres du clan, qui est maintenant divisé.

La semaine dernière, Kim Kardashian a annoncé que leur populaire émission de télévision serait retirée de l'antenne, à la demande de la famille. Une décision qui a des conséquences différentes pour les participants.

Selon ce qu'a appris le New York Post, des divisions surviennent à la suite de cette annonce. D'un côté, il y a ceux qui sont pour l'arrêt de l'émission, de l'autre, ceux qui voulaient que cela se poursuive. Au centre de la dispute, l'argent.

Le réseau de télévision E! avait accordé la somme de 150 millions de dollars (US) à la famille Kardashian-Jenner en 2017 lors du dernier renouvellement de leur entente. Cette somme était partagée entre les membres du clan, en fonction du nombre d'apparitions à l'antenne et de leur importance dans l'émission.

Le quotidien new-yorkais affirme que Kim Kardashian, Kanye West, Kendall Jenner et Kylie Jenner sont de ceux qui souhaitaient l'arrêt des tournages centrés sur leurs vies privées. Khloé Kardashian et Scott Disick voulaient que l'aventure se poursuive.

«Quelques-uns ont besoin d'argent plus que les autres», explique une source du journal.

Pour le premier groupe, Keeping Up With the Kardashians n'est simplement plus leur source de revenus principale. Ce qui n'est peut-être pas le cas du second groupe.

Khloé Kardashian et Scott Disick appréciaient l'argent facilement gagné que représentait l'émission. Leurs sociétés respectives, Good American et Talentless, des marques de vêtements, ne sont pas aussi lucratives que celles du premier groupe.

S'il faut en croire le New York Post, le schisme dans la famille risque d'être de courte durée. Le clan Kardashian-Jenner risque d'être de retour à la télévision dès l'an prochain. Des groupes médias, beaucoup plus riches que E!, seraient intéressés à mettre la main sur la famille et à produire une nouvelle série télé. Dans la course, on retrouverait les Netflix, Apple et Amazon.