Les New-yorkais recevront une deuxième Statue de la Liberté, gracieuseté de la France, pour célébrer le Jour de l’indépendance.

Deux valent mieux qu’une… Une nouvelle Statue de la Liberté en bronze arrivera sous peu aux États-Unis. On appelle la nouvelle venue, «la petite soeur».

Cette nouvelle statue fait le 1/16e de sa fameuse grande soeur installée sur Liberty Island depuis le 28 octobre 1886.

Le 6 juin, lors d’une cérémonie en France, elle fut mise en boîte au Musée des Arts et Métiers dans le 3ᵉ arrondissement de Paris. La statue s’y trouvait dans les jardins de l’établissement depuis 2011. 

«La petite soeur» de 450 kg et de trois mètres de hauteur sera érigée à temps pour le Jour de l’indépendance (14 juillet) à Ellis Island à l’embouchure de la rivière Hudson à New York

«La statue symbolise la liberté et la lumière autour du monde. Nous voulons envoyer un message très simple : notre amitié avec les États-Unis est très importante, particulièrement en ces temps. Nous devons préserver et défendre notre amitié», a souligné l’administrateur général de Musée des Arts et Métiers, Olivier Faron.

La date de cette cérémonie était symbolique. Elle marquait le 77e anniversaire du Jour J lors de la Seconde Guerre mondiale. À ce moment, les États-Unis et leurs alliés, dont le Canada, sont débarqués sur le sol français en 1944. Cette opération a marqué le début de la libération de l’Europe de l’Ouest de l’occupation nazi. 

L’ultime guide des meilleures attractions de New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *