Kim Kardashian est dans l’eau chaude. Elle est soupçonnée d’avoir fait importer illégalement une ancienne sculpture romaine.

Les autorités américaines ont ordonné que la statue, qualifiée dans la procédure de «fragment d’Athéna samienne de Myron», soit restituée à l’Italie. Ils avaient intercepté son importation en mai 2016 à son arrivée à Los Angeles après avoir été alertés sur la possibilité qu’il s’agisse d’une propriété culturelle protégée.

Kim Kardashian a acheté l’oeuvre d’art en 2016 de la galerie Axel Vervoordt en Belgique. Cette galerie avait été embauchée par la vedette pour décorer la nouvelle propriété qu’elle venait d’acquérir avec son mari, le chanteur Kanye West

La statue datant du 1er ou 2e siècle faisait partie d’un lot d’une quarantaine d’objets valant 745 882 $ (US). On retrouvait dans cette livraison des meubles et autres objets décoratifs.

Le ministère de l’héritage culture italien a envoyé aux États-Unis un archéologue en 2018 pour examiner la cargaison suspecte. L’expert a conclu que la statue avait été importée illégalement.

Vendredi dernier (30 avril), les autorités américaines ont officiellement ordonné à Kim Kardashian de restituer l’oeuvre d’art. 

Le représentant de la vedette a donné son point de vue dans cette histoire.

«Kim n’a jamais acheté cette pièce et c’est la première fois qu’elle entend parler de son existence. Nous croyons qu’elle aurait pu être achetée en utilisant son nom sans son consentement, car elle ne l’a jamais eu en sa possession et ne connaissait pas la transaction. Nous encourageons l’enquête et espérons que l’oeuvre soit retournée à son propriétaire.»

Kim Kardashian n’entend pas négocier quand il est question de sa résidence préférée!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *