Kim Kardashian a bel et bien eu la Covid-19, mais réfute les allégations voulant qu’elle l’ait contractée lors de son party de 40e anniversaire.

Après la diffusion d’un épisode de Keeping Up With the Kardashians, Kim Kardashian contre-attaque et défend ses agissements qui ont fait couler beaucoup d’encre.

En octobre 2020, Kim Kardashian et une trentaine de personnes se sont rendues sur une île privée pour y célébrer le 40e anniversaire de la célébrité. La publication d’images sur Instagram avait choqué, alors que les mesures de distanciation étaient de mises. 

À la suite de la diffusion de l’épisode de KUWTK, BuzzFeed News a publié la chronologie des événements et affirmé que la vedette avait contracté le coronavirus après l’escapade de quelques jours sur une île paradisiaque.

Kim Kardashian a immédiatement réagi.

«Faux. Personne n’a attrapé la Covid après le voyage. Saint (son fils) a été le premier dans notre famille à l’attraper. Il l’a contractée à l’école où un autre élève avait testé positif. J’ai aussi développé des symptômes et je l’ai eue quelques jours après qu’il (Saint) l’ait eu en prenant soin de lui.»

En plus de Saint, la fille de Kim Kardashian, North, a aussi été malade a-t-on appris lors du feuilleton. D’ailleurs, le tournage de l’émission Keeping Up With the Kardashians avait dû être arrêtée durant 14 jours, le temps que la famille de la vedette se place en quarantaine.

Le magazine Forbes vient d’inclure Kim Kardashian dans sa nouvelle liste des milliardaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *