Katherine Heigl revient sur des séances photos osées réalisées plus tôt dans sa carrière, et révèle lors d’une entrevue accordée à Harper’s Bazaar ressentir désormais un dilemme devant celles-ci, plusieurs années plus tard.

« J’ai fait des photos en petites tenues pour Maxim, j’ai utilisé mon corps, j’ai utilisé ma physicalité, et j’ai des sentiments partagés à propos de ça. Parfois, je regarde ça et je me dis : Bien, je suis fière de l’avoir fait, parce que ces jours-là sont partis! D’autres fois, quand des gens viennent me voir et me demandent de signer ces photos pendant que mes enfants sont avec moi, je suis genre : Oh mon Dieu, pas celles-là, pas maintenant. Je ne veux pas que mes enfants voient ça. Mais, ça faisait partie de tout ça à l’époque, Maxim, FHM, être sur la couverture était une manière de construire une base de fans », lance avec candeur Katherine Heigl au cours de l’entretien.

Un entretien qui revient par ailleurs également sur l’entrée en scène de la star de Knocked Up et 27 Dresses au coeur de la distribution de Suits, à la suite du départ de Meghan Markle pour sa nouvelle vie de princesse au sein de la famille royale britannique. 

Crédit photo : BANG/BIG