C'est LA question sur toutes les lèvres au Royaume-Uni. Kate Middleton a-t-elle recours au Botox pour atténuer l'impact de l'âge sur son visage? 

Les sujets de Sa Majesté ont tous leur opinion sur le sujet, depuis que le docteur Munir Somji de la réputée Clinique Medi Spa de Londres a révélé que la Duchesse de Cambridge était l'une de ses clientes.

Dans un message publié sur Instagram, le docteur Somji dévoile deux images avant/après de Kate Middleton. On y voit en gros plans le visage de la femme de 37 ans.

« Notre Kate aime de petites doses de Botox », écrit le médecin.

La première image révèle un visage aux traits tirés, fatigués, avec quelques rides, alors que la seconde présente un visage radieux et sans taches.

« Notez la réduction des fines lignes sur le front. Mais aussi, notez la dépression du sourcil médian (partie médiane) mais l'élévation de la queue latérale du sourcil », écrit aussi le spécialiste en beauté.

Le docteur Munir Somji est suivi sur Instagram par près de 50 000 personnes. Il n'en fallait pas plus pour allumer la mèche des rumeurs en Angleterre. 

L'affaire a pris de telles proportions que le palais de Kensington a dû intervenir ce matin affirmant que la publication de la Clinique Medi Spa était « catégoriquement fausse ».

« La Famille royale n'endosse jamais d'activités commerciales », ajoute le communiqué de Kensington.

La Clinique Medi Spa, l'une des plus réputées de Londres, se trouve à 10 minutes seulement du palais de Kensington, la résidence de Kate Middleton et du Prince William.

Photo : Instagram_drmedispa

Combien gagnent les employés de la famille royale?